ACCUEIL
INFOS PAROISSE
ARTICLES
SERVICES
REPORTAGES
OFFICES
REUNIONS
NOS EGLISES
INFOS DIOCESE
CONTACT
LIENS
Css Menu Generator by Vista-Buttons.com v4.3.0

 

 

 

 

Sur l'autel, un bas relief représente un agneau gris couché sur le livre Saint. De chaque côté du tabernacle, deux bustes féminins sur des consoles bleues manifestent une inspiration plus profane. La couleur réalise l'unité de l'ensemble : alliance de l'outremer et des tons dorés.

Tabernacle, retable, autel sont en bois doré. Ils frappent par leur caractère très religieux. Les trois grands panneaux sont séparés par quatre colonnes corinthiennes surmontées par trois arcs polychromes. Le retable se termine par une corniche à modillons et rinceaux, rythmée par quatre têtes d'angelots.

 

 

 

 

 

 

 


BEYRIE

 

L'église de Beyrie en Béarn est dédiée à Notre-Dame de l'Assomption depuis l'époque moderne.

On peut faire deux hypothèses

  • Au 16e siècle, le Seigneur de Beyrie (famille de Poix) a pu décider le changement de vocable Notre-Dame succède à Saint-André.
  • Le choix dès les temps anciens de Notre-Dame, alors qu'elle est patronne de Lescar, exprime le voeu de garder un lien avec la paroisse mère, lien symbolique qui existe encore.

On ne sait rien de la première église, sinon que « le clocher tombe par vétusté » vers 1720.

En 1780 un incendie détruit l'église entraînant la perte des archives de la communauté placées dans le porche.

Léglise de Beyrie est petite, simple, orientée. Sa nef unique et crépie comporte deux

baies. L'annexe sacristie est plus basse.

L'abside en hémicycle présente deux baies latérales. A la retombée de ce qui paraît être une voûte sont placées deux lucarnes.

Le clocher porche est presque carré. Il est doublé à gauche d'un espace aveugle comme si, à l'image du passé, on allait y déposer les archives. Une tribune en bois communique avec le clocher par un escalier.

La porte cloutée est encadrée par deux pilastres et une corniche, le long d'un cintre surbaissé. Un bénitier est creusé dans le mur.